GUIDEnR BOIS-ENERGIE,
L'information sur le Bois-Energie
et la Construction-Bois
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




La typologie des combustibles en bois-énergie

Il existe deux grandes catégories de combustibles bois :
  • Le bois-bûche, qui implique une alimentation manuelle (grande variabilité des dimensions),
  • les combustibles qui autorisent une alimentation automatique (caractéristiques dimensionnelles relativement homogènes).
Pour ces derniers, il y a six familles relativement homogènes en termes de granulométrie, taux d'humidité et densité.
Sont distinguées :
  • Les écorces
  • les sciures humides
  • les plaquettes
  • le broyat de bois de rebut
  • les copeaux et sciures sèches
  • les granulés
Des combustibles issus des cinq premières familles peuvent être mélangés pour obtenir un combustible de granulométrie et taux d'humidité moyens.

Le plan du cours est le suivant :

LA TYPOLOGIE DES COMBUSTIBLES EN BOIS-ENERGIE

  1. Les écorces
  2. Les sciures
  3. Les plaquettes
  4. Les broyats
  5. Les copeaux
  6. Les granulés






Les copeaux

Les copeaux - Bois-énergie


Le copeau est un combustible sous forme de poussières et de fins morceaux, issu du sciage et du ponçage du bois sec.

Ces déchets fins sont obtenus lors du sciage, du ponçage et de différents usinages effectués par les menuiseries et fabricants de panneaux de particules et contre-plaqué. Secs et légers, ces combustibles peuvent être transportés sans difficulté par voie pneumatique. Le désilage est assez délicat car les copeaux ne sont pas fluides. Il se fait généralement avec des systèmes à vis tournante (sans fin) ou à bras rotatif à l'intérieur du silo (planétaire). Au niveau du foyer, on utilise de préférence des foyers volcans. Du fait du faible taux d'humidité, le foyer n'a pas besoin d'une grande inertie, et lorsque celle-ci existe, il convient de prendre garde aux surchauffes.

Leur stockage se fait alors généralement dans un silo acier extérieur qui récolte les sciures et copeaux aspirés directement au niveau des machines-outils. Etant sec, le combustible est très stable dans le temps mais il a tendance à se tasser sensiblement.