GUIDEnR BOIS-ENERGIE,
L'information sur le Bois-Energie
et la Construction-Bois
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




La typologie des combustibles en bois-énergie

Il existe deux grandes catégories de combustibles bois :
  • Le bois-bûche, qui implique une alimentation manuelle (grande variabilité des dimensions),
  • les combustibles qui autorisent une alimentation automatique (caractéristiques dimensionnelles relativement homogènes).
Pour ces derniers, il y a six familles relativement homogènes en termes de granulométrie, taux d'humidité et densité.
Sont distinguées :
  • Les écorces
  • les sciures humides
  • les plaquettes
  • le broyat de bois de rebut
  • les copeaux et sciures sèches
  • les granulés
Des combustibles issus des cinq premières familles peuvent être mélangés pour obtenir un combustible de granulométrie et taux d'humidité moyens.

Le plan du cours est le suivant :

LA TYPOLOGIE DES COMBUSTIBLES EN BOIS-ENERGIE

  1. Les écorces
  2. Les sciures
  3. Les plaquettes
  4. Les broyats
  5. Les copeaux
  6. Les granulés






Les broyats

Les broyats - Bois-énergie


En bois-énergie, le broyat est un combustible sous forme de morceaux de bois brut broyé, plus ou moins fibreux.

Le broyat est obtenu à partir de bois de rebut (emballages, bois de déchèterie, bois de démolition...), démembrés au moyen de broyeurs à marteaux, qui ont la particularité d'éclater les bois. Les extrémités des plaquettes sont donc fibreuses et les morceaux ont tendance à s'emboîter les uns dans les autres et à s'emmêler : formation de voûtes dans les silos des chaufferies, mauvaise fluidité du produit. Il est ainsi impératif de n'utiliser que des désileurs à racleurs et des convoyeurs à tapis.

Le broyat étant sec, un foyer réfractaire lourd n'est pas nécessaire. La présence de corps étrangers entraîne en revanche des formations de mâchefer qui peuvent poser problème dans certains types de foyers (sans grille mobile notamment).

Peu dense et aéré, ce produit sèche facilement. Il reste stable, y compris lorsqu'il est stocké à l'air libre. Le taux de cendres varie de 0,5 à 2% de la masse anhydre. Cette variation est due aux corps étrangers non combustibles présents dans le produit (ferrailles...).