GUIDEnR BOIS-ENERGIE,
L'information sur le Bois-Energie
et la Construction-Bois
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Inertie des parois

Dans nos régions, où les périodes chaudes alternes avec les périodes froides, sur des rythmes cours (jour/nuit) ou plus long (saison), la résistance aux variations thermiques extérieures est essentiel pour garantir le confort dans l’habitat.

Le plan du cours est le suivant :

INERTIE DES PAROIS

  1. Importance de l'inertie
  2. Calcul du déphasage
  3. Temps de séjour de la chaleur dans la paroi




Importance de l'inertie des parois

Les apports thermiques du soleil en pleine journée sont parfois trop importants et la nuit sa chaleur manque. C’est à ce moment précis que l’inertie de la paroi joue un rôle majeur.

Si on peut contrôler, ou plutôt réguler les apports énergétiques venant de l’extérieur pour qu’ils correspondent à nos besoins, on gagne en confort ainsi qu’en consommation.
Une paroi à forte inertie peut emmagasiner la chaleur d’une journée d’été et la restituer pendant la nuit. Ainsi on évite la surchauffe du bâtiment en pleine journée.
En hiver, l’inertie peut aussi avoir son importance. En combinant une paroi à forte inertie à des solutions permettant de capter le rayonnement solaire (Serre,..), on peut charger le mur pendant la journée qui nous restituera la chaleur tout au long de la nuit. Cela peut se réaliser notamment grâce à une isolation par l'extérieur de la paroi.

Un matériau avec une inertie forte offre une stabilité plus importante de la température. Les laines minérales et le polystyrène, qui sont les isolants les plus classiquement utilisés, sont des matériaux à inertie faible. Plus un matériau est dense, plus il a d’inertie. Cependant, plus il est dense moins il est isolant au sens thermique du terme.