GUIDEnR BOIS-ENERGIE,
L'information sur le Bois-Energie
et la Construction-Bois
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Les charpentes en bois > Les fermettes

La fermette


La fermette est une ferme légère, fabriquée industriellement à partir de planches de faible épaisseur (3 à 4-cm) reliées entre elles par des connecteurs.

Les espacements entre fermettes sont de l’ordre de 50 à 80 cm tandis qu’en charpente traditionnelle, les fermes sont disposées tous les 3 à 4 mètres. L’utilisation des fermettes supprime les pannes et les chevrons.

On distingue deux types de fermettes :
  • Les fermettes pour combles perdus : ces fermettes sont souvent désignées par des lettres majuscules car les contrefiches prennent approximativement la forme de ces lettres. Il existe ainsi les fermettes en E, W et M.
    La charpente en bois > Charpente en fermettes pour combles perdus
    Charpente en fermettes pour combles perdus


    La charpente en bois > Fermettes en E, W et M
    Fermettes en E, W et M


  • Les fermettes pour combles habitables : c’est le cas des fermettes à faux-entrait et des fermettes à entrait retroussé. Ces dernières prennent appui sur un plancher porteur, généralement en béton.
    La charpente en bois > Charpente en fermettes pour combles habitables
    Charpente en fermettes pour combles habitables


    La charpente en bois > Fermettes pour combles habitables
    Fermettes pour combles habitables


La fermette monopente


La fermette monopente est une fermette employée pour les toitures à un seul pan, notamment pour les appentis.




Le connecteur


Le connecteur est une plaque d’assemblage en acier galvanisé, hérissée de dents et destinée à solidariser entre elles les différentes pièces de bois des fermettes.
La charpente en bois > Connecteur
Connecteur


La noue


La noue est une arête d’intersection de deux versants de toiture se coupant à angle rentrant. En charpente traditionnelle, les pièces de bois qui constituent la noue sont le chevron de noue et l’un des deux arbalétriers de la ferme d’angle.

La croupe


La croupe est un versant de toiture de forme triangulaire compris entre deux arêtiers. Désigne également l’ensemble des pièces de charpente situées sous ce pan de toiture.
La charpente en bois > Vue d’ensemble de la noue
Vue d’ensemble de la noue


La charpente en bois > Vue d’ensemble de la croupe
Vue d’ensemble de la croupe


L’antiflambage ou l’antiflambement


L’antiflambage est un dispositif assurant l’indéformabilité des pièces des fermettes. Soumis à un effort de compression, un arbalétrier ou une contrefiche peut se cintrer. On dit alors que la pièce flambe. Des planches judicieusement placées évitent ces déformations préjudiciables à la bonne tenue de la charpente.
La charpente en bois > Dispositif d’antiflambage des fermettes (représenté d’un seul côté)
Dispositif d’antiflambage des fermettes (représenté d’un seul côté)


Le contreventement


Le contreventement est l'ensemble des pièces qui relient les fermettes entre elles et les empêchent de se renverser sous l’action d’efforts horizontaux, notamment ceux dus au vent. Les pièces qui assurent ce rôle sont parfois appelées contrevents.
La charpente en bois > Dispositif de contreventement des fermettes (représenté d’un seul côté)
Dispositif de contreventement des fermettes (représenté d’un seul côté)