GUIDEnR BOIS-ENERGIE,
L'information sur le Bois-Energie
et la Construction-Bois
 



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Le traitement des fumées dans une chaudière au bois

Le traitement des fumées est le dépoussiérage, qui consiste à extraire des fumées les particules solides fines. Il se fait en sortie de l’échangeur thermique. Selon la puissance de la chaudière, il peut y avoir un ou deux systèmes de dépoussiérage.

Le traitement des fumées est nécessaire car il existe des normes précises limitant les émissions en certains gaz des chaufferies (NF EN 303-5)

La première phase est le dépoussiérage cyclonique, dans laquelle le mouvement est obtenu par des pièces d’acier fixes dans les conduits d’air. Le tourbillon d’air a pour effet que les particules les plus lourdes se déposent par force centrifuge sur les parois du conduit. Ce système est peu couteux et permet de respecter les limites d’émissions pour la plupart des installations.



Piegeage des poussières dans une chaudière au bois
Le piégeage des poussières peut ensuite s'effectuer selon deux grandes voies :

voie sèche, comprenant des systèmes gravitaires, filtrants ou électrostatiques
voie humide, où un "lavage des fumées" permet de capter les particules solides mais également certains autres polluants gazeux.

Ces systèmes sont onéreux et utilisés seulement pour des grosses puissances installées. En France, la séparation par voie sèche est la plus employée. La voie humide est réservée à des installations de forte puissance brûlant des bois souillés.